protéger ses canalisations du gel.

L’hiver est là, et il est important de s’emmitoufler et de se préparer au froid. Vos canalisations ne sont pas différentes.

Lorsque des conduites non protégées sont soumises à des températures glaciales pendant plusieurs heures, l’eau gèle. Lorsque l’eau gèle, elle se dilate et peut provoquer des fissures ou des ruptures de conduites. Plus tard, lorsque la conduite d’eau sous pression dégèle, la fuite d’eau peut causer des dommages importants. Il est donc d’une importance capitale de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter les dégâts.

Voici quelques conseils pour protéger vos canalisations.

Explorez les différentes options d’isolation

Les conduites d’eau situées dans des zones où les températures descendent généralement sous le point de congélation doivent être protégées. Dans de nombreux cas, les canalisations, raccords et autres équipements de plomberie non protégés peuvent être enfermés dans des manchons isolants préformés. Ces manchons ressemblent à des tubes et sont disponibles en différents diamètres. L’isolation de la plomberie est également disponible dans des formes formées qui s’adaptent parfaitement aux appareils de plomberie. Une autre option d’isolation consiste à utiliser des bandes de fibre de verre recouvertes d’une feuille d’aluminium. Ces bandes sont enroulées autour des tuyaux et des appareils et fixées en place avec du ruban adhésif ou du fil de fer.

Recouvrir correctement les tuyaux

Pour que l’isolation de la plomberie fonctionne correctement, elle doit recouvrir complètement les canalisations, les raccords et les installations qui sont exposés à des températures froides. L’isolant doit être bien ajusté autour de la plomberie et bien fixé avec du ruban adhésif. Avant d’installer l’isolant, assurez-vous qu’il n’y a pas de fuites d’eau qui satureraient l’isolant et le rendraient inefficace. N’oubliez pas que l’isolation ne protège pas les canalisations contre les températures de gel prolongées, à moins qu’il n’y ait une source de chaleur et/ou un écoulement d’eau périodique.

Préparez les conduites d’eau si vous laissez votre maison sans surveillance pendant l’hiver

Il est préférable de couper l’eau, de fermer le chauffe-eau et de vidanger l’eau du système de plomberie. Si possible, laissez la chaudière en marche et le thermostat réglé à près de 50 degrés. Cela protégera votre maison et vos biens des températures hivernales rigoureuses, et si une conduite d’eau se casse, les dégâts seront minimes. Si vous ne partez que pour quelques jours, demandez à quelqu’un de rester dans la maison si possible.

Soyez prudent lors de la décongélation de conduites d’eau gelées

Si vos canalisations gèlent, un plombier peut être votre meilleur interlocuteur. Si vous choisissez de le faire vous-même, fermez d’abord la conduite d’alimentation principale, puis ouvrez le robinet de la conduite gelée. Commencez la décongélation au robinet. Augmentez progressivement la température de la canalisation pour que la glace fonde. Lorsque la tuyauterie gelée est chauffée progressivement, l’eau emprisonnée ne bouillonnera pas et les pièces du robinet en caoutchouc ou en plastique ne fonderont pas. Les canalisations peuvent être dégelées à l’aide d’un radiateur, d’une lampe chauffante, de ruban chauffant, d’un sèche-cheveux ou de serviettes trempées dans de l’eau chaude et enroulées autour des canalisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *